Comment faire face à une crise de spasmophilie ?

7.00

Le stress à haut niveau peut engendrer de nombreuses réactions du corps. A l’heure où 60% des adultes occidentaux se disent touchés par le stress, ces réactions ne sont pas des épiphénomènes. Les plus fréquents sont les troubles du sommeil, troubles de l’attention et de la concentration, troubles cardiaques et respiratoires et troubles psychosomatiques divers, dont le duo tétanie/spasmophilie. Aujourd’hui nous allons aborder le cas de la spasmophilie. Entre 15 et 30 ans, environ 20% de cette population est touchée par…

Catégorie :

Description

Le stress à haut niveau peut engendrer de nombreuses réactions du corps. A l’heure où 60% des adultes occidentaux se disent touchés par le stress, ces réactions ne sont pas des épiphénomènes. Les plus fréquents sont les troubles du sommeil, troubles de l’attention et de la concentration, troubles cardiaques et respiratoires et troubles psychosomatiques divers, dont le duo tétanie/spasmophilie. Aujourd’hui nous allons aborder le cas de la spasmophilie.

Entre 15 et 30 ans, environ 20% de cette population est touchée par ce phénomène. La spasmophilie est un état d’hypersensibilité neuromusculaire et affective, selon la définition communément admise par les médecins. La spasmophilie n’est pas une maladie, mais bien une résultante d’un état de stress aigu sur un terrain propice. Ce terrain est très probablement transgénérationnel. Il est conditionné par une grande dépendance à l’environnement et un mal-être ressenti dès la vie in-utero.

Collection « Les petits livres illustrés pour vivre en bonne santé »

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Comment faire face à une crise de spasmophilie ?”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *